Test : Samurai Warriors 5 sur PC, le renouveau du Muso ?

Share
Samurai Warriors 5
Samurai Warriors 5
Développeur :
Tecmo Koei
Prix :
59

Testé par :
Note :
3/5
Le 2 août 2021
Modifié le :2 août 2021

Résumé :


Samurai Warriors 5. Un muso issu d’une série que je n’avais jamais fait jusque-là, n’étant pas très coutumier de ce genre de jeu, en dehors des Fire Emblem Warriors, Hyrule Warriors, Persona 5: Strikers, A.O.T. 2 et autres Dragon Quest Heroes, ma seule expérience “vraiment” Muso pure fut Warriors Orochi 4, dont l’aventure m’avait d’ailleurs pas mal plu ^^ !

La série des Samurai Warriors a été lancée en 2004 et on est ici sur le 5e opus, en excluant les nombreux Spin-Offs auquel la série a eu droit ^^ ! La particularité de Samurai Warriors est d’être centrée sur le Japon, quand les Warriors Orochi sont eux centrés sur la Chine ^^ !

🎮 Let's play : Samurai Warriors 5 sur PC (GTX 1660 TI - Core i5 9400F - Steam)

Et c’est parti !

Du coup, j’ai commencé par me lancer dans le mode histoire du jeu ! Et, passé un temps de chargement un tantinet long, on se retrouve dans la première bataille du jeu, après une introduction composée de cinématiques “in-game” et d’images fixes !

Vous voici ensuite directement lancé dans la bataille ! Et rien de bien original par rapport aux autres muso : vous êtes posé sur une carte, que vous devrez conquérir en éliminant des colonels. Vous avez la possibilité de faire des coups courts, des coups longs, des attaques spéciales, la possibilité d’appeler votre cheval pour vous déplacer plus vite, le tout en faisant face à des milliers d’adversaires sur la carte !

Vous aurez le choix entre une trentaine de combattants
Vous aurez le choix entre une trentaine de combattants

Entre 2 batailles, vous aurez toujours cette petite notion “RPG” vous permettant de revoir les objets que vous avez pu récupérer sur le terrain pour améliorer vos personnages (armes, boucliers etc.) ! Vous pourrez également améliorer les bâtiments du château d’Oda Nobunaga, véritable fil conducteur du jeu. Cela vous donnera d’ailleurs de meilleurs bonus en jeu, en améliorant la forge (ou les écuries) par exemple !

Vous l’aurez donc compris : le jeu se centre principalement autour de Oda Nobunaga (織田 信長, né le 23 juin 1534 et mort le 21 juin 1582) un daimyo important de l’histoire du Japon ! Il est accompagné de Akechi Mitsuhide, à travers des faits historiques du Japon. En tout, vous pourrez croiser pas moins de 30 personnages au fil de l’aventure, de quoi varier un peu les plaisirs !

Et le gameplay ?

Comme je vous le disais, le jeu reste plutôt classique pour un Muso. On y retrouve donc ce qui fait le plaisir du genre, à savoir les combos à base de coups court touches X (ou clic droit) et long via Y (ou clic gauche) sur une manette Xbox ! Ajoutez une attaque musou avec la touche B (et la possibilité de sauter avec la touche A), une jauge de super attaque qui se remplit au fil de vos combats, et vous obtenez presque un Beat’em’All assez plaisant à maitriser ! Notez que si j’ai passé mon temps à jouer avec une manette Xbox, le jeu reste parfaitement jouable avec le combo clavier/souris, même si l’ergonomie mériterait d’être revue, notamment dans les menus, où l’on n’a pas de pointeur pour sélectionner nos modes de jeu…

Ça chauffe !
Ça chauffe !

Même s’il est vrai que les ennemis sont toujours aussi… bêtes (nombreux, certes, mais avec une IA toujours aussi naze), on prend quand même du plaisir à affronter les généraux, qui sont eux un peu plus consistant à combattre. On applaudira la traduction en français du jeu, sachant que le doublage japonais est, comme toujours, exempt de toute critique !

Graphiquement, sans être exceptionnel (le moteur commence à accuser son âge), il s’en sort via sa direction artistique magnifique, qui devrait fortement plaire aux amateurs du Japon féodal ! Je n’ai pas eu de problèmes de performances sur mon ordinateur, équipé d’une GTX 1660 Ti et d’un core i5 9400F, j’ai pu jouer avec tous les paramètres à fond, en 60 fps et en 1080p ^^ !

Globalement, c'est daté, mais ça reste joli.
Globalement, c’est daté, mais ça reste joli.

Pour finir, le jeu dispose d’une excellente durée de vie (compter une trentaine d’heures pour terminer le mode histoire, et une centaine pour terminer le jeu à 100%), et vous propose même un petit mode de jeu annexe, appelé Citadelle, sorte de Tower Defense où votre but est de protéger votre citadelle des hordes d’ennemis qui vous attaquent ^^ ! Un mode de jeu que j’avoue avoir peu pratiqué, mais assez consistant pour y passer plusieurs heures pour peu que vous y accrochiez ! Et même si je n’ai pas vraiment pu essayer ce prix, un gros big up au mode 2 joueurs en coopératif sur le même écran : je suis sûr que vous y trouverez une utilité !

Verdict

Même si je dois avouer que les musou ont tous énormément de similitudes, et que je suis beaucoup plus intéressé par les musou avec des thématiques empruntées à d’autres jeux ou univers (coucou Persona 5 Strikers), force est de constater que, pour qui est fan de l’époque japonaise féodale, la saga des Samurai Warriors est juste idéale ! Pour les autres, on se retrouvera avec un jeu finalement assez répétitif, et qui n’apporte pas grand-chose au genre des Muso. Ce n’est pas par cet épisode qu’arrivera le renouveau du Muso… Mais le jeu n’en reste pas moins agréable ! Merci à l’éditeur de nous avoir fourni une version PC du jeu pour ce test !

Notation Classe B
Un bon jeu, sans être exceptionnel.

J’ai aimé

  • L’histoire, inspirée de la véritable histoire du Japon Féodale.
  • 30 combattants, tous avec leur propre style de combat !
  • La bande son traditionnelle
  • La VOSTFR complète du titre
  • Graphiquement, le Cell-Shading rend vraiment bien !
  • La durée de vie du titre, d’au moins 30 heures
  • Le mode Citadelle, véritable mode de jeu supplémentaire.
  • Le mode 2 joueurs en écran splitté, rare de nos jours.

J’ai détesté

  • Les temps de chargement avant les batailles
  • Techniquement pas folichon
  • Comme tout musou, devient vite répétitif…

Visitez notre boutique de jeux vidéo !

SuzuKube

Gamer depuis 1984, je suis un grand passionné de jeux vidéos. J'adore particulièrement les jeux japonais et je suis le fier fondateur d'Otakugame.fr !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.